Atelier de la Pointe, Brest, Signage designed by Ultra Éditions

Artist Residency at the Atelier de la Pointe, Brest

I recently began a two month artist residency at the Atelier de la Pointe in Brest. This new residency, coordinated by the Service Culture Animation Patrimoines of the City of Brest, enables artists to prepare exhibitions for the municipal art gallery located in the Maison de la Fontaine. My site specific project, Rebâtir (rebuild) involves sculptures and installations made from used and broken donated furniture. It is produced with the help and participation of undergraduate students at EESAB.

Le projet, Rebâtir, consistera en une série de sculptures, installations et aménagements conçus pour les espaces intérieurs de la maison à partir de meubles usagés. Je travaille en collaboration avec la Recyclérie Un peu d’R, les déchèteries sur le territoire de Brest métropole, les associations comme Emmaüs, ainsi que d’autres partenaires pour récupérer des vieux meubles délabrés. Ces meubles seront ensuite cassés, découpés et transformés en sculptures et installations par mes étudiants et moi-même, ainsi que des membres du grand public qui seront invités à participer à des ateliers dans l’annexe de la maison. Les formes des œuvres seront évolutives et spécifiques au site. Ainsi, je ne suis pas en mesure de dire à ce stade du projet qu’une telle sculpture à partir de deux armoires, déconstruites et collées entre elles sera dans telle ou telle pièce. L’ensemble des formes dépendra des meubles récupérés et de l’inventivité des participants. Relevant à la fois de l’art contemporain et d’une volonté de travailler avec des ressources locales, l’œuvre peut également s’inscrire dans l’initiative « Territoire zéro gaspillage zéro déchet » portée par Brest Métropole et soutenue par le Ministère de l’Écologie.

Le projet s’inspire des œuvres des artistes contemporains (Baptiste Debombourg, Do Ho Suh, Michael Beitz), ainsi que du fameux projet Womanhouse d’installations et performances artistiques féministes créées par Judy Chicago, Miriam Schapiro, et les étudiants du Feminist Art Program du California Institute of the Arts (1972). Ces artistes ont travaillé sur des formes du mobilier de la vie quotidienne pour mettre en place des réflexions poétiques et engagées sur les enjeux sociaux de l’espace intime de chacun.

Spécifique au cadre de la Maison Fontaine, le projet invitera mes co-créateurs et les visiteurs à imaginer une maison détournée de sa fonction primaire, celle d’offrir un abri. Au lieu de raconter l’histoire de ses vrais occupants antérieurs (entre autres, le chef de l’atelier de sculpture de l’arsenal de Brest, Yves Collet) ou de proposer un cadre neutre d’exposition type « white cube, » la maison sera une espace de partage et d’expérimentation où l’on s’interrogera sur le passé et le présent à travers ce qu’on expose et ce qu’on crée sur place.

Le projet démarre avec un workshop avec mes étudiants en deuxième année à l’EESAB Brest à l’Atelier de la Pointe pendant le mois de janvier 2016.

CLEA, Boissieres Sur Sambres, 2016

CLEA Artist Residency in Maubeuge Val de Sambre, France

From January through the end of May, I will be an artist-in-residence at the Maison Huvenoit in Jeumont. My CLEA residency (Contrat Local d’Éducation Artistique), focused on public art, is sponsored by the Communauté d’Agglo/ Maubeuge Val du Sambre, the DRAC, and the Ministry of Education in France. I will be working on installations, performances, and permanent sculptures that explore the physical and cultural presence of youth in the region, near the Belgian border. The interventions will represent the relationships that I observe between these publics and the spaces they live and work in. My goal is to encourage youth to engage with and invest in the public spaces around them. The CLEA is a social-practice-based art/education residency that began in the Nord-Pas-de-Calais region in France around Lille and has since been adopted by the Ministry of Culture and extended to other parts of the country. The residencies in Maubeuge Val de Sambre have been ongoing since 2011 (for additional documentation of past projects, click here, here), and here. My project, involving youth between the ages of 3 and 25, will take place over 5 months in a geographic area that includes 42 different towns and villages (communes). To learn more, please follow my updates on facebook: KasiaOzgaArt.

Here is a video of one of the finished projects:

Kiosque fanto?me from Kasia Ozga on Vimeo.

Kiosque fantôme was a temporary public installation created in Villers-Sire-Nicole in 2016. Students at the local elementary school studied archival photos of the village’s bandstand. They measured the existing structure and identified where the previous one had been located. Together we represented the exact placement of the former “Kiosque à Musique” using a dry line field marker.