Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l’Estran, 2018.

L’œuvre participative, l’Oiseau rare, ajoute une note ludique et légère dans l’environnement de la Côte du granite rose lors du Festival de l’Estran 2018. Le projet donne des ailes aux énormes rochers de la plage, proposant aux spectateurs un animal-objet impossible, la mère des toutes les « roches de compagnie » (Pet Rocks) prêtes à s’envoler. Il a consisté à dessiner d’énormes ailes blanches de colombes sur les rochers de la plage, avec une peinture éphémère. Les dessins ont étés réalisés sur place par Kasia Ozga et des bénévoles (un club d’escalade local !) à l’aide des brosses sur des énormes pochoirs, découpés au préalable sur des bâches.

Kasia OZGA, Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l'Estran, 2018.
Kasia OZGA, Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l'Estran, 2018.
Kasia OZGA, Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l'Estran, 2018.
Kasia OZGA, Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l'Estran, 2018.
Kasia OZGA, Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l'Estran, 2018.
Kasia OZGA, Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l'Estran, 2018.
Kasia OZGA, Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l’Estran, 2018. Photo (c) Xavie Muller
Kasia OZGA, Oiseau Rare (Rare Bird), Temporary Mural, 10 meters x 6,5 meters, Coz-Pors Beach, Trégastel, Festival de l’Estran, 2018. Photo (c) Xavie Muller