Atelier de la Pointe, Brest, Signage designed by Ultra Éditions

Artist Residency at the Atelier de la Pointe, Brest

I recently began a two month artist residency at the Atelier de la Pointe in Brest. This new residency, coordinated by the Service Culture Animation Patrimoines of the City of Brest, enables artists to prepare exhibitions for the municipal art gallery located in the Maison de la Fontaine. My site specific project, Rebâtir (rebuild) involves sculptures and installations made from used and broken donated furniture. It is produced with the help and participation of undergraduate students at EESAB.

Le projet, Rebâtir, consistera en une série de sculptures, installations et aménagements conçus pour les espaces intérieurs de la maison à partir de meubles usagés. Je travaille en collaboration avec la Recyclérie Un peu d’R, les déchèteries sur le territoire de Brest métropole, les associations comme Emmaüs, ainsi que d’autres partenaires pour récupérer des vieux meubles délabrés. Ces meubles seront ensuite cassés, découpés et transformés en sculptures et installations par mes étudiants et moi-même, ainsi que des membres du grand public qui seront invités à participer à des ateliers dans l’annexe de la maison. Les formes des œuvres seront évolutives et spécifiques au site. Ainsi, je ne suis pas en mesure de dire à ce stade du projet qu’une telle sculpture à partir de deux armoires, déconstruites et collées entre elles sera dans telle ou telle pièce. L’ensemble des formes dépendra des meubles récupérés et de l’inventivité des participants. Relevant à la fois de l’art contemporain et d’une volonté de travailler avec des ressources locales, l’œuvre peut également s’inscrire dans l’initiative « Territoire zéro gaspillage zéro déchet » portée par Brest Métropole et soutenue par le Ministère de l’Écologie.

Le projet s’inspire des œuvres des artistes contemporains (Baptiste Debombourg, Do Ho Suh, Michael Beitz), ainsi que du fameux projet Womanhouse d’installations et performances artistiques féministes créées par Judy Chicago, Miriam Schapiro, et les étudiants du Feminist Art Program du California Institute of the Arts (1972). Ces artistes ont travaillé sur des formes du mobilier de la vie quotidienne pour mettre en place des réflexions poétiques et engagées sur les enjeux sociaux de l’espace intime de chacun.

Spécifique au cadre de la Maison Fontaine, le projet invitera mes co-créateurs et les visiteurs à imaginer une maison détournée de sa fonction primaire, celle d’offrir un abri. Au lieu de raconter l’histoire de ses vrais occupants antérieurs (entre autres, le chef de l’atelier de sculpture de l’arsenal de Brest, Yves Collet) ou de proposer un cadre neutre d’exposition type « white cube, » la maison sera une espace de partage et d’expérimentation où l’on s’interrogera sur le passé et le présent à travers ce qu’on expose et ce qu’on crée sur place.

Le projet démarre avec un workshop avec mes étudiants en deuxième année à l’EESAB Brest à l’Atelier de la Pointe pendant le mois de janvier 2016.

Art and the Environment in Britain

Art and the Environment in Britain. 1700 to Today

Online registration is now open for the conference, “Art and the Environment in Britain. 1700 to Today” at the University of Rennes 2 & the Frac Bretagne in March! I will be giving a talk “A Matter of Time: Transformative Sculptures by Marc Quinn, Zuzanna Janin, and Andy Goldsworthy” on Friday, March 3rd! https://artenvironuk17.sciencesconf.org/